Préciser la recherche pour de meilleurs résultats
Entrer le code postal
ou la ville ci-dessous:
  

Mon employé à l’université…

 

 

Avant de lui trouver un remplaçant, tentez d’abord de comprendre ses motivations. «Certaines personnes suivent une formation pour développer leurs compétences, mais pas nécessairement parce qu’elles veulent changer de travail. Elles sont conscientes que les choses bougent vite et ne veulent pas se laisser dépasser», indique Guy Roberge, directeur de DIMENSIONRH, une firme de consultation en ressources humaines. En revanche, d’autres multiplient les cours pour changer de boulot, tout simplement.

Si votre employé démontre clairement qu’il veut s’améliorer au bureau et avoir davantage de responsabilités, tentez d’harmoniser ses objectifs avec les vôtres. «Il faut essayer de faire en sorte que la personne demeure intéressée par son travail et tenter de canaliser son énergie. Il y a peut-être des choses qui l’allument et que vous pourriez lui proposer», explique Martine Lemonde, conseillère d’orientation et directrice des services professionnels chez Brisson Legris, révélateurs de potentiels, une firme montréalaise de consultants en évaluation et en gestion de carrière. Vous pouvez également lui suggérer un plan de formation qui lui permettra de grimper les échelons dans votre entreprise. «Mais attention, il faut coller à ses besoins et non pas lui imposer les vôtres», avertit-elle.

La compréhension a bien meilleur goût

Peu importe la situation, la compréhension a bien meilleur goût. «Si votre employé n’est pas bien dans son travail, ce n’est bon pour personne», affirme Mme Lemonde. S’il désire changer de cap, vous pourriez vous montrer flexible quant à son horaire, par exemple. Pendant la durée de ses études, qui peuvent parfois s’étirer sur plusieurs années, votre employé sera motivé au boulot et reconnaissant de vos efforts.





Pour nous joindre | Conditions générales | FAQ | Politique de confidentialité | Publicité
Droit d'auteur 2011 Tous droits réservés