Préciser la recherche pour de meilleurs résultats
Entrer le code postal
ou la ville ci-dessous:
  

Des formations taillées sur mesure

 

 

La formation sur mesure commence par une analyse des besoins de l’entreprise. Chaque programme est donc unique, avec du contenu, une approche et des objectifs spécifiques à l’organisation», précise Nicole Rousseau, directrice du Service aux entreprises et de la formation continue au Cégep Limoilou. Une voie tout indiquée pour les compagnies qui veulent améliorer les compétences de leur équipe, mais ne savent pas quel chemin emprunter. «C’est aussi une bonne façon de mettre sur pied un plan de formation plus global», ajoute-t-elle.

Tout est donc mis en œuvre pour s’adapter à l’entreprise, indique Pierre Dionne, directeur général de la formation continue à l’Université Laval, qui développe des programmes pour les gestionnaires d’entreprises comme Desjardins, CGI ou le réseau de la santé. «Quand on crée un programme sur mesure, certaines thématiques reviennent fréquemment. Il faut donc s’asseoir avec les dirigeants de l’entreprise et leur proposer un contenu spécifique.» En effet, la gestion n’est pas la même dans un hôpital que dans un bureau d’avocats, par exemple. En classe, les étudiants partagent leurs expériences et leurs préoccupations. Ils doivent ensuite appliquer ces solutions au boulot.

La flexibilité au menu

«Il existe des formules qui permettent aussi d’ajouter du coaching individuel à la formation», explique pour sa part Daniel Lapensée, directeur de COSE, une firme de formation et de consultation privée. Du soutien qui permet de mieux utiliser ses nouvelles connaissances dans son travail de tous les jours. De plus, même les lieux de formation et les heures de cours sont flexibles. «Il nous arrive d’offrir des formations la nuit pour répondre aux besoins des gestionnaires qui travaillent selon cet horaire», indique M. Dionne de l’Université Laval.

L’embarras du choix

Difficile de choisir? En général, chaque établissement a ses créneaux d’expertise bien précis, comme la gestion, la formation technique ou encore la productivité. Un coup de fil ou une recherche sur Internet pourra vous aider à vous y retrouver. «Mais si jamais un client a des besoins que nous ne pouvons satisfaire, il nous est possible de l’envoyer vers les bonnes ressources», conclut Mme Rousseau.





Pour nous joindre | Conditions générales | FAQ | Politique de confidentialité | Publicité
Droit d'auteur 2011 Tous droits réservés