Préciser la recherche pour de meilleurs résultats
Entrer le code postal
ou la ville ci-dessous:
  

Petites entreprises, mais grands besoins de formation

 

 

C’est notamment grâce à la formation que le Jardin des glaciers a pu ouvrir ses portes, à Baie-Comeau, en juin 2009. Unique au Québec, ce centre intégré d’exploration, de découverte, d’éducation et d’interprétation sur les glaciers, les changements climatiques et la migration des peuples n’aurait pu accueillir ses premiers visiteurs sans la mise en branle d’un important plan de formation des employés.

«Dans une entreprise comme la nôtre qui vise l’éducation et la sensibilisation, l’approche client et le niveau des connaissances sont essentiels», explique Michèle Messely, porte-parole du Jardin des glaciers. La cinquantaine de guides saisonniers a donc approfondi ses connaissances sur les thèmes scientifiques abordés au centre, l’anglais, le service à la clientèle, etc. Des notions importantes pour s’assurer de la satisfaction des visiteurs.

Petites ou grandes

Les entreprises dont la masse salariale est supérieure ou égale à un million de dollars doivent en injecter l’équivalent de 1 % en formation. Mais peu importe la taille de l’entreprise, investir en formation est très rentable, selon Huguette Bourque, conseillère en développement de la main-d’œuvre à la direction régionale d’Emploi-Québec du Bas-Saint-Laurent. «Afin de demeurer compétitif, il est primordial de maintenir ou d’augmenter la productivité des employés, par exemple grâce à des formations sur les nouvelles approches de travail, l’amélioration continue, le service à la clientèle, etc.»

Les PME profitent d’ailleurs de plusieurs programmes pour les soutenir dans cette démarche. En 2008-2009, près de 6 000 entreprises ont bénéficié de la Mesure de formation de la main-d’œuvre, principal soutien financier offert pour la formation en entreprise par Emploi-Québec. C’est d’ailleurs ainsi que les quelque 400 heures de perfectionnement suivies par les guides du Jardin des glaciers ont été subventionnées à 85 % par Emploi-Québec.

D’autres pistes

D’autres mesures facilitent la tâche des petites entreprises qui veulent former leurs employés, comme les mutuelles de formation, créées en 2008. Grâce à cette structure, plusieurs compagnies peuvent se regrouper et se doter de services communs de formation pour répondre à leurs besoins. Une solution pour les PME qui n’ont ni le temps ni l’expertise pour développer un plan de formation et qui permet aussi d’en réduire les coûts.





Pour nous joindre | Conditions générales | FAQ | Politique de confidentialité | Publicité
Droit d'auteur 2011 Tous droits réservés